Le DPC en questions

Qu'est ce que le DPC ?

Le développement professionnel continu est un dispositif initié par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) en 2009 et adapté par la loi de Modernisation du système de Santé en 2016. C’est un dispositif de formation réglementé qui remplace les précédents dispositifs de formation conventionnels.

Il a pour objectif :

  • Le maintien et l’actualisation des connaissances et des compétences

  • L’évaluation et l’amélioration des pratiques professionnelles et de gestion des risques

  • La prise en compte des priorités de santé publique

Il constitue une obligation pour les professionnels de santé, quel que soit leur mode d’exercice.

Source : agencedpc.fr

Qui est concerné ?

Ce dispositif s’adresse aux professions de santé inscrites dans le code de la santé publique :

  • Aide-soignant,
  • Audioprothésiste,
  • Biologiste médical,
  • Chirurgien-dentiste,
  • Auxiliaire de puériculture,
  • Diététicien,
  • Epithésiste,
  • Ergothérapeute,
  • Infirmier diplômé d’État,
  • Manipulateur d’électroradiologie médicale,
  • Masseur-kinésithérapeute,
  • Médecin,
  • Oculariste,
  • Opticien-lunetier,
  • Orthopédiste-orthésiste,
  • Orthophoniste,
  • Orthoprothésiste,
  • Orthoptiste,
  • Pédicure-podologue,
  • Pharmacien,
  • Podo-orthésistes,
  • Préparateur en pharmacie,
  • Préparateur en pharmacie hospitalière,
  • Psychomotricien,
  • Sage-femme,
  • Technicien de laboratoire médical.

Source : agencedpc.fr

En pratique, comment ça marche ?

Pour valider son obligation de DPC, un professionnel de santé peut

  • Réaliser le parcours recommandé par le Conseil National Professionnel de sa spécialité
  • S’engager dans une démarche d’accréditation
  • S’engager, sur une période de trois ans, dans une démarche comportant au moins deux des trois types d’actions ci-dessous et au moins une s’inscrivant dans le cadre des orientations prioritaires prévues à l’article L.4021-2 :

- Actions d’évaluation et d’amélioration des pratiques

- Actions de gestion des risques

- Actions de formation

Les actions peuvent être suivies de façon indépendante ou être associées dans le cadre d’un même programme. Elles se conforment à une des méthodes validées par la HAS.

Les actions et les programmes sont dispensés par des organismes DPC (ODPC).

Source : has-sante.fr

Quelle prise en charge pour les professionnels de santé ?

L'Agence nationale du Développement Professionnel Continu (DPC) contribue à la prise en charge du DPC pour les professionnels de santé libéraux et salariés exerçant en centre de santé conventionné (biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, médecins, orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues, pharmaciens, sages-femmes).

Chaque forfait de prise en charge comprend :

  • La participation de l'Agence au paiement de l'organisme de DPC dispensant l'action de DPC suivie ;
  • Une indemnisation du professionnel de santé pour sa participation à l'intégralité de son action de DPC.

Les professionnels de santé hospitaliers, autres salariés et autres professionnels indépendants doivent se tourner vers leur employeur ou leur opérateur de compétence (OPCO) pour connaître les modalités de prise en charge du DPC.

Source : agencedpc.fr – mondpc.fr